Teaser schließen

Tout Innsbruck

dans votre main

Innsbruck App pour iPhone et Android

Download Button for Android
Download for Apple
Teaser schließen

aujourd'hui

Après-Midi
4°C
90% Soleil
1400m
Risque de gel
Après-Midi 4°C

Mercredi

Mercredi
6°C
60% Soleil
2000m
Risque de gel

Jeudi

Jeudi
1°C
10% Soleil
700m
Risque de gel

Prévisions

Le matin et dans la matinée, le soleil doit se frayer un chemin à travers la brume restante de l’air humide, mais ensuite il brillera de tous ses feux ! On peut s’attendre à une journée agréable.

Tendance

Mercredi, le vent se renforcera à toutes les altitudes et il deviendra plus nuageux. Pour jeudi s’annonce une journée hivernale avec des averses de neige, mais seulement pendant une journée ! Dès vendredi, l’air chaud nous reviendra et dominera notre temps jusqu’à la veille de Noël.

Panorama Webcams in Innsbruck and its regions

Teaser schließen

Besoin d’aide ? Contactez-nous !

Office du tourisme Innsbruck


lun - ven : 8h00 - 17h00

Réservations d’hôtel et réservations de groupe


lun - ven : 9h00 - 17h00

Informations touristes


lun - sam : 9h00 - 18h00
dim. + j. fériés : 10h00 – 16h30

Histoire d’Innsbruck – Chronologie

Résumé des dates les plus importantes de l’histoire d’Innsbruck- la Capitale des Alpes, de l’époque romaine jusqu’à nos jours ...

500e anniversaire de la mort de l’empereur Maximilien d’Autriche

Toute la ville d’Innsbruck est placée sous le signe des œuvres du célèbre empereur à l’occasion du 500e anniversaire de sa mort. Maximilien Ier a marqué Innsbruck de son empreinte. C’est lui qui fit construire le Petit Toit d’or, l’un des monuments les plus célèbres d’Innsbruck. Les « hommes noirs » grandeur nature, installés dans l’Église impériale, sont un autre exemple de ses legs impressionnants.

2019

Inauguration de la nouvelle Maison de la Musique

Octobre 2018

Championnats du monde de cyclisme sur route UCI à Innsbruck

Septembre 2018

Championnats du monde d’escalade à Innsbruck

Championnats du monde d’escalade à Innsbruck
Septembre 2018

Inauguration de la nouvelle Patscherkofelbahn

Décembre 2017

Championnats du monde d’escalade juniors

Championnats du monde d’escalade juniors
Septembre 2017

Il y a 450 ans, l’archiduc Ferdinand II

Il y a 450 ans, l’archiduc Ferdinand II

fit son entrée au Tyrol. Ce collectionneur enthousiaste fit aménager le château d’Ambras pour y abriter ses plus grands trésors, encore visibles aujourd’hui par le public.

2017

Crankworx Innsbruck

Crankworx Innsbruck

C’est la première fois que le festival de VTT gravity a offert le plein d’action spectaculaire au Bikepark d’Innsbruck.

Juin 2017

Création du Bikepark d’Innsbruck sur la Muttereralm

Création du Bikepark d’Innsbruck sur la Muttereralm
Janvier à juin 2017

Ouverture du centre d’escalade, le Kletterzentrum Innsbruck

Une énorme structure d’escalade, en intérieur comme en extérieur, qui procure les joies de la grimpe en toute diversité dans un contexte dernier cri. C’est également le centre d’entraînement des athlètes de pointe internationaux.

2017

International Children's Winter Games

International Children

Innsbruck accueille les Jeux internationaux des écoliers  - ICG d’hiver.

Janvier 2016

Nouvelle Maison de la musique

Nouvelle Maison de la musique

L’architecte innsbruckois Erich Strolz l’emporte sur 126 concurrents.

Septembre 2015

Démolition des « Stadtsäle »

Salles de bal et de concerts à l’origine, détruites durant la Seconde Guerre mondiale et reconstruites par Franz Baumann. Centre de manifestations multifonctionnel jusqu’à la construction du Palais des congrès. Importantes frises murales de Max Weiler (1960), passant pour être sa première œuvre abstraite. 

2015

Jeux olympiques de la Jeunesse à Innsbruck

Jeux olympiques de la Jeunesse à Innsbruck
2012

Tirol Panorama

Tirol Panorama

La fresque circulaire du musée sur le Bergisel présente des scènes de la troisième bataille du Bergisel, ayant eu lieu en 1809 contre les troupes de Napoléon et de la Bavière. Sur 1 000 mètres carrés, cette œuvre d’art de Zeno Diemer, datant de 1896, fait revivre les combats qui s’étaient tenus devant le Panorama d’Innsbruck début 1800.

2011

David Chipperfield

David Chipperfield

Ouverture du nouveau centre commercial Kaufhaus Tyrol d’après les plans de David Chipperfield.

2010

Alles wird gut

Alles wird gut

Réaménagement de la rue Maria-Theresien-Strasse d’après les plans du groupe d’archites « Alles wird gut ».

2008–2011

EURO 2008

EURO 2008

Le Championnat d’Europe de football se dispute à Innsbruck : la Suède, la Russie, la Grèce et l’Espagne s’affrontent dans le groupe D. 

2008

Hungerburgbahn

Hungerburgbahn

Mise en service du nouveau funiculaire de la Hungerburgbahn. Les stations futuristes conçues par Zaha Hadid sont spectaculaires.

2007

Universiade d’hiver

Universiade d’hiver

à Innsbruck et à Seefeld

2005

Nouvelles constructions à Innsbruck

Nouvelles constructions à Innsbruck

Rénovation du tremplin de saut à ski du Bergisel par Zaha Hadid, prix international d’architecture 2003/04. Construction de la galerie commerciale de l’hôtel de ville par Dominique Perrault en 2004, et réaménagement de la gare centrale d’Innsbruck.

2002/03

Jeux olympiques d’hiver à Innsbruck

Jeux olympiques d’hiver à Innsbruck
1964 et 1976

Création du diocèse d’Innsbruck

Création du diocèse d’Innsbruck

Jusqu’en 1919, Innsbruck relevait du diocèse de Bressanone. Après rattachement du Tyrol du Sud à l’Italie, la nonciature apostolique de Feldkirch était en charge de la paroisse. C’est seulement depuis 1964 qu’Innsbruck est un diocèse autonome.

1964

Max Weiler

Max Weiler

Les œuvres de Max Weiler à l’église Theresienkirche (Hungerburg). Le coup de lance « Lanzenstich » porté par un paysan tyrolien devint un scandale artistique.

1946/47

Bombardements

Bombardements

Innsbruck subit d’importants bombardements, touchant entre autres la cathédrale, Wilten, la gare et la  Maria-Theresien-Strasse.

1943-45

Premières constructions alpestres

Premières constructions alpestres

Premières constructions alpestres sur la Seegrube et le Hafelekar par F. Baumann. D’origine, elles sont encore visibles et agrémentées d’extensions modernes primées.

1929

Réseau ferré

Raccordement au réseau ferroviaire européen (lignes de l’Unterinntalbahn, Brennerbahn et Arlbergbahn)

1858-84

Appartements impériaux du Palais impérial

Appartements impériaux du Palais impérial

Milieu du 19e siècle, les appartements de l’empereur François-Joseph et de son épouse Élisabeth (Sissi) furent aménagés dans le style somptueux du néo-rococo.

vers 1850

Innsbruck, capitale du Land

Innsbruck, capitale du Land

Innsbruck succède à Merano (aujourd’hui située au Tyrol du Sud) en tant que capitale du Land. Avant cela, Innsbruck fut la ville de résidence de la branche tyrolienne des Habsbourg (1420-1665).

1849

Rendu à l’Autriche

Rendu à l’Autriche

L’Autriche récupère le Tyrol. Suite au Congrès de Vienne, l’empereur François Ier recouvre le Tyrol après dix années d’occupation bavaroise.

1814/15

Andreas Hofer

Andreas Hofer

Commandant en chef des troupes tyroliennes durant les quatre batailles de Bergisel (dont trois victorieuses) contre la Bavière, alliée de la France. Fusillé à Mantoue en 1810, il est encore de nos jours célébré en tant qu’héros du Tyrol, défenseur de la liberté.

1809

Arc de triomphe

Arc de triomphe

Il rappelle à la fois le mariage de l’archiduc Pierre-Léopold (Léopold II) avec Marie-Louise à Innsbruck ainsi que la mort de l’empereur François Ier. Les reliefs sont de la main de Balthasar Moll. Le matériau de construction provient de l’ancienne porte de la ville, datant du Moyen Âge. 

1765-1770

Rénovation du Palais impérial

Rénovation du Palais impérial

Marie-Thérèse fait rénover le Palais impérial pour en faire un « petit Schönbrunn des Alpes » dans le style rococo. D’importants artistes de Vienne y contribuent, dont Nicolò Pacassi, Konstantin von Walther et Franz A. Maulbertsch.

1740-1770

Cathédrale Saint-Jacques

Cathédrale Saint-Jacques

Reconstruction baroque de l’église paroissiale Saint-Jacques par Johann Jakob Herkommer. Le tableau de la Vierge à l’enfant de Lucas Cranach l’Ancien orne le maître-autel. Fresques représentant les scènes de la légende de saint Jacques et décorations en stuc par les frères Asam.

1717–1722

Colonne Sainte Anne

Colonne Sainte Anne

La colonne Sainte Anne est une colonne mariale, qui célèbre (dans le cadre de la Guerre de Succession d’Espagne) la défaite des Bavarois et la libération du Tyrol le jour de la Sainte Anne. Éléments créés par les frères Benedetti, tailleurs de pierre.

1703

La maison de Lorraine à Innsbruck

Innsbruck devient la résidence de la Maison de Lorraine, ceux-ci agissant en tant que gouverneurs de la ville. Les deux dynasties s’unissent et prennent le nom de Habsbourg-Lorraine à l’occasion du mariage de Marie-Thérèse de Habsbourg avec François Étienne de Lorraine.

1669-1803

Fondation de l’université

Fondation de l’université

L’université d’Innsbruck porte les noms de ses fondateurs, le premier étant l’empereur Léopold Ier et plus tard, après l’occupation par les Bavarois, celui de l’empereur François Ier qui la refonda vers 1826.

1669

Extinction de la branche tyrolienne des Habsbourg

Extinction de la branche tyrolienne des Habsbourg

Le dernier prince régnant, Sigismond-François, décède en 1665. Léopold Ier dissout la cour d’Innsbruck. Des gouverneurs interviennent depuis Vienne.

1655-1665

Ferdinand-Charles d’Autriche

Ferdinand-Charles d’Autriche

L’archiduc Ferdinand-Charles engage Cesti comme maître de chapelle à l’opéra de la cour. Visite de la reine Christine de Suède en 1655 à l’occasion de sa conversion au catholicisme. Représentation de L’Argia, opéra de Pietro Antonio Cesti, en son honneur.

1646–1662

Église des Jésuites

Église des Jésuites

Construction de l’église des Jésuites. Effondrement en 1627 et reconstruction par Christoph Gumpp. Église en baroque primitif avec crypte (les membres de la famille de Léopold V y reposent.)

1629

Claude de Médicis

Claude de Médicis épouse l’archiduc d’Autriche antérieure Léopold V d’Autriche-Tyrol. Généreuse mécène des arts, vie de cour dispendieuse. À la mort de Léopold, elle règne de 1632 à 1646. Palais Claudiana – salle d’apparat de style baroque primitif avec armoiries d’alliance. Claude introduisit le bilinguisme au tribunal de commerce de Bolzano.

1626

Léopold V

Léopold V

Il fit construire la « Comedihaus », l’un des premiers opéras au nord des Alpes en 1629, rapporta à Innsbruck le tableau de la Vierge à l’enfant de Lucas Cranach l’Ancien. Statue équestre le représentant sur son cheval cabré à la fontaine Léopold.

1618–1632

Maximilien III

Maximilien III

L’archiduc Maximilien III, grand-maître de l’ordre Teutonique, souverain du Tyrol. Son tombeau, dans la Cathédrale Saint-Jacques, fut exécuté par Caspar Gras. Il se fit construire un ermitage dans le couvent des capucins.

1602–1618

Ferdinand II

Ferdinand II

L’archiduc Ferdinand II épouse Philippine Welser. Gouverneur de la Bohême, il hérite du comté de Tyrol et de l’Autriche antérieure en 1564. Il transforme Ambras en château Renaissance. Le bas château héberge ses collections. Plus ancien musée d’Europe centrale.

1564–1595

Château d’Ambras

Château d’Ambras

Transformation de l’ancienne forteresse médiévale en château à vivre par Ferdinand II. La salle espagnole est la première salle d’apparat Renaissance indépendante à voir le jour au nord des Alpes (construction 1570-72) ; elle est aujourd’hui une salle de concert. Salle d’armes, cabinet des arts et des curiosités, salle de bains et galerie de portraits de la famille Habsbourg sont des attractions très prisées.

1564–1572

Le cénotaphe de Maximilien Ier

Le cénotaphe de Maximilien Ier

Projet de tombeau pour Maximilien Ier: 28 statues de bronze plus grandes que nature (ancêtres et héros) montent la garde, le cénotaphe est orné de 24 reliefs en marbre. C’est le plus important monument funéraire de l’espace germanophone. 1553–1563, construction de l’Église impériale sous Ferdinand 1er. Le corps de Maximilien repose cependant à Wiener Neustadt.

1502–1584

Le Petit Toit d’or

Le Petit Toit d’or

Balcon en encorbellement rutilant, construit sous Maximilien Ier et terminé en 1500 (il est orné de 2657 bardeaux de cuivre dorés à l’or fin). Richement décoré de reliefs par Niklas Türing l’Ancien, représentant Maximilien et ses épouses, le chancelier, le bouffon de l’empereur et des danseurs mauresques. Aujourd’hui le Petit Toit d’or est un musée en l’honneur de l’empereur.

1500

Maximilien Ier

Maximilien Ier

Maximilien Ier prend le contrôle du Tyrol en 1490, Innsbruck devient sa résidence préférée et le siège de nombreuses instances gouvernementales comme la Chambre des finances. Il fait installer un arsenal au Zeughaus et donne commande à d’importants artistes, comme Albrecht Dürer.

1490–1519

Sigismond le riche

Il fait frapper une grande pièce d’argent, dite Guldiner ou Thaler à Hall. Marié à Éléonore d’Écosse, il fait venir les humanistes à sa cour. Sa prodigalité l’obligea à céder la régence. Début des travaux du Palais impérial (terminés en 1500).

1486

Frédéric IV.

Frédéric IV, dit « à la bourse vide », surnom qu’il porte pour avoir soutenu l’antipape. Arrêté lors du Concile de Constance, il fut privé de ses terres. C’est lui qui transféra la cour de Merano à Innsbruck. Et c’est ainsi qu’Innsbruck devint la ville de résidence des Habsbourg.

1420

Margarete Maultasch

La dernière comtesse de Tyrol, Marguerite de Carinthie, surnommée familièrement Margarete Maultasch, signe un traité donnant le Tyrol aux Habsbourg (Rodolphe IV, le Fondateur) et non pas aux Wittelsbach. Début des hostilités entre le Tyrol et la Bavière. L’autel du Château Tyrol (1370, visible au musée régional du Tyrol, le Ferdinandeum) rappelle ces événements.

1363

Réunification du Tyrol

Meinhard IV, comte de Goritz, connu également en tant que Meinhard II, comte de Tyrol (1238-1295) réunit pour la première fois les deux régions au nord et au sud du Brenner pour l’ériger en tant que comté-princier du Tyrol. Répartition de la partie des Goritz et des Tyrol, avec la commune de Rio di Pusteria comme frontière. Fondateur de l’abbaye cistercienne de Stams.

1271

Comtes de Tyrol

Extinction de la maison d’Andechs, grâce à la politique matrimoniale ce sont les comtes de Tyrol qui prennent le relais. Leur résidence, le Château Tyrol près de Merano, donna son nom à la région.

1248

Innsprugg

Constitution d’un bourg sous l’égide des comtes bavarois d’Andechs. Contrat d’échange avec l’abbé de Wilten. Construction du premier pont sur l’Inn (Innbrücke) en 1186, qui inspirera le nom de la nouvelle ville, mentionnée en 1237 en tant que « urbs oenipons » (la ville avec le pont sur l’Inn), Innsbruck.

1186

Abbaye de Wilten

Abbaye de Wilten

Les Prémontrés arrivent à Wilten, l’église est consacrée en 1138. Il s’agit de l’ordre le plus important de chanoines réguliers à Innsbruck, possédant de nombreuses propriétés foncières. L’abbé de Wilten représentait la plus haute autorité religieuse de la région, l’évêché étant établi à Bressanone (jusqu’en 1919).

1128

Conrad II

concède en fief la « terra intra montes », le territoire dans les montagnes, constitué par Bolzano, Val Venosta et la province de Norique aux évêques de Trente et de Bressanone, princes du Saint-Empire. Ceux-ci, à leur tour, les confient en fief à divers nobles et le territoire dans les montagnes devient ainsi la pomme de discorde entre familles rivales. Les comtes d’Andechs et les ducs de Méranie (990-1248) règnent sur le Tyrol du Nord.

1027

Conquête par les Bavarois

Conquête de la région par les Bavarois : de nombreux Bavarois colonisent les terres appartenant aujourd’hui au Tyrol. Au 10e siècle, l’évêché est transféré de l’abbaye de Säben à Bressanone (Tyrol du Sud).

6e siècle

Brennerstraße

Brennerstraße

Route passant sur le col du Brenner, construite par les beaux-fils d’Auguste, Tibère et Drusus. Plus importante voie de communication nord-sud durant le Moyen Âge, desservant entre autres Veldidena, un gros camp de ravitaillement romain durant le 2e/3e siècle apr. J.-C. Des vétérans romains s’y installent, se mêlant aux Rhètes du cru et formant les Rhéto-Romans.

15 av. J.-C.


  • Deutsch
    English
    Italiano
    Español
    Nederlands
    русский
    中文(简体)
    Polski