Teaser schließen

Tout Innsbruck

dans votre main

Innsbruck App pour iPhone et Android

Download Button for Android
Download for Apple
Teaser schließen

aujourd'hui

Après-Midi
1°C
60% Soleil
700m
Risque de gel
Après-Midi 1°C

Mardi

Mardi
2°C
80% Soleil
900m
Risque de gel

Mercredi

Mercredi
2°C
100% Soleil
800m
Risque de gel

Prévisions

De l’air un peu plus humide influence notre temps maintenant. En journée, on voit un ciel changeant et d’occasionnelles éclaircies. Des précipitations considérables ne son pas attendues.

Tendance

« Si on attend assez longtemps, le meilleur temps arrive. » Ce vieux proverbe (japonais) s’avèrera exact maintenant. La journée commencera avec quelques bancs de nuages mais après leur dissipation le soleil règnera de nouveau sans partage

Panorama Webcams in Innsbruck and its regions

Teaser schließen

Besoin d’aide ? Contactez-nous !

Office du tourisme Innsbruck


lun - ven : 8h00 - 17h00

Réservations d’hôtel et réservations de groupe


lun - ven : 9h00 - 17h00

Informations touristes


lun - sam : 9h00 - 18h00
dim. + j. fériés : 10h00 – 16h30

Friedl, Max & Sigmund

Trois souverains, trois personnalités : voici une petite présentation des seigneurs du Tyrol. Curieux, héroïque ou irréfléchi : saurez-vous les reconnaître ?

Candidat numéro un

Un souverain grisonnant qui épousa une jeunette de 16 ans alors qu’il en comptait 60. Pour impressionner la galerie, il fit construire de nouveaux châteaux, dispendieusement aménagés. Et il commença à vendre le Tyrol, petit bout par petit bout, pour financer ses folies. À Vienne, l’empereur eut vent de l’affaire et le força à abdiquer… De qui s’agit-il ?

Candidat numéro deux

Un prince qui soutenait un antipape, ce qui lui valut d’être accusé de haute trahison. Emprisonné et privé de ses biens, souverain sans terres… le vent tourna cependant en sa faveur : il réussit à s’enfuir et à reprendre toutes ses possessions avec le temps. Il devint même l’un des plus puissants seigneurs du Tyrol. Son surnom lui resta malgré tout. De qui s’agit-il ?

Candidat numéro trois

Un monarque sportif qui n’hésitait pas à se risquer dans les recoins les plus abrupts pour y chasser le chamois à la lance. Un jour il se retrouva dans l’embarras, perché sur une paroi, sans pouvoir ni avancer ni reculer, et échoua dans une grotte. Il fut miraculeusement sauvé et la localité au pied de la fameuse falaise, Kematen, tiendrait son nom d’une exclamation désespérée de l’empereur en dialecte, alors qu’il attendait de l’aide. De qui s’agit-il ?

Solution

Le souverain numéro un est Sigismond le riche. Frédéric IV est le candidat numéro deux. Dit « à la bourse vide », un surnom peu glorieux et inapproprié. C’est plutôt son fils Sigismond qui fut sans-le-sou. Celui-ci menait grand train en dilapidant l’argent à grande échelle, mais il régnait à l’époque où la monnaie était frappée à Hall. Voilà pourquoi on lui attribua ironiquement le qualificatif de « riche ». Concernant le troisième, il s’agit de Maximilien Ier, le dernier chevalier. C’est à lui que nous devons le Petit Toit d’or, d’où il observait les passionnants tournois de chevaliers qui se tenaient à Innsbruck intra-muros. Lors d’une chasse au chamois, il s’égara dans la Martinswand. Vous pouvez visiter l’endroit, à 1 200 mètres d’altitude, la grotte porte son nom en souvenir, c’est la « Kaiser-Max-Grotte ».



  • Deutsch
    English
    Italiano
    Español
    Nederlands
    русский
    中文(简体)
    Polski