Teaser schließen

Tout Innsbruck

dans votre main

Innsbruck App pour iPhone et Android

Download Button for Android
Download for Apple
Teaser schließen

aujourd'hui

Matinée
16°C
90% Soleil
3800m
Risque de gel
Matinée 16°C

Samedi

Samedi
19°C
50% Soleil
3100m
Risque de gel

Dimanche

Dimanche
23°C
60% Soleil
4500m
Risque de gel

Prévisions

L’anticyclone, qui déterminait notre temps ces derniers jours, se déplace direction les Balkans ; simultanément une zone d’orages venant de la France se rapproche. Celle-ci nous atteint toutefois seulement sur le soir. Donc, auparavant, nous vivons un jour d’été des plus beaux: le soleil est radieux et il fait très chaud.

Tendance

Samedi matin sera encore nuageux avec une faible tendance aux averses, mais durant la journée le soleil deviendra de plus en plus présent. Dimanche au plus tard marquera le retour du soleil !

Panorama Webcams in Innsbruck and its regions

Teaser schließen

Besoin d’aide ? Contactez-nous !

Office du tourisme de Zirl, Kematen, Völs


Lun - ven : 9h00 - 12h00
et 15h00 - 18h00

Office du tourisme de Rum


Lun - ven : 8h00 - 12h00

Les fières tours qui surplombent Zirl

But de randonnées bénéficiant d’une vue magnifique et mémorial médiéval chargé d’histoire : les ruines du château fort de Fragenstein. D’étranges histoires courent sur son origine. Même la date exacte de son édification est encore une inconnue à ce jour. Certains historiens supposent qu’il fut érigé par les comtes d’Andechs au début du 12e siècle, d’autres l’attribuent aux comtes de Gorice. La seule chose dont ils conviennent, c’est qu’il fut habité en 1227 par les Fragenstein, hauts fonctionnaires médiévaux – d’où son nom.

La fin de Fragenstein

Le château fort, autrefois magnifique, fut poursuivi par la malchance – car dès 1703 les troupes bavaroises firent une incursion au Tyrol, lors de la guerre de Succession d’Espagne. Durant cet événement, appelé le « Trouble bavarois » ou « Bayrischer Rummel », les troupes tyroliennes en infériorité numérique se cachèrent au château fort. Mais, assiégés et sentant venir la déconfiture approcher, le cœur lourd, ils préférèrent faire sauter le château plutôt que de le céder à l’ennemi. Il fut pour partie reconstruit ensuite mais, laissé à l’abandon, il finit par se délabrer et fut déjà décrit comme une ruine en 1777.

Les temps heureux

Le château fort avait pourtant connu des jours plus heureux. Après les Fragenstein, ce furent Otto Charlinger, maître des salines de Hall in Tirol en 1317, puis les Weineck du lieu-dit Virgilio près de Bolzano, qui bénéficièrent du château fort en tenure, jusqu’à ce qu’il échoua en 1427 entre les mains de Frédéric IV d’Autriche, dit « à la Bourse vide ». Sous Sigismond d’Autriche, dit « le Riche » puis sous son successeur Maximilien Ier, le château de Fragenstein connut son apogée. Il servit entre autres de retraite romantique à Maximilien et à son épouse Blanche-Marie Sforza. Rien d’étonnant à cela, sa superbe situation au cœur des montagnes et sa vue magnifique, ne trouvent guère d’égales.

Aujourd’hui encore, ses tours s’élancent fièrement vers le ciel, en surplomb de Zirl, et il reste un but d’excursion populaire, à quelques minutes seulement du village. Comme par exemple lors de la randonnée circulaire du Schlossbachklamm.



  • Deutsch
    English
    Italiano
    Español
    Nederlands
    русский
    中文(简体)
    Polski