Teaser schließen

Tout Innsbruck

dans votre main

Innsbruck App pour iPhone et Android

Download Button for Android
Download for Apple
Teaser schließen

aujourd'hui

Matinée
16°C
90% Soleil
3800m
Risque de gel
Matinée 16°C

Samedi

Samedi
19°C
50% Soleil
3100m
Risque de gel

Dimanche

Dimanche
23°C
60% Soleil
4500m
Risque de gel

Prévisions

L’anticyclone, qui déterminait notre temps ces derniers jours, se déplace direction les Balkans ; simultanément une zone d’orages venant de la France se rapproche. Celle-ci nous atteint toutefois seulement sur le soir. Donc, auparavant, nous vivons un jour d’été des plus beaux: le soleil est radieux et il fait très chaud.

Tendance

Samedi matin sera encore nuageux avec une faible tendance aux averses, mais durant la journée le soleil deviendra de plus en plus présent. Dimanche au plus tard marquera le retour du soleil !

Panorama Webcams in Innsbruck and its regions

Teaser schließen

Besoin d’aide ? Contactez-nous !

Office du tourisme de Axams/Birgitz/Grinzens


Lun - Ven: 8h30 - 12h00
et 15h00 - 18h00

Office du tourisme de Götzens


Lun - Ven : 8h30 - 12h30
et 15hh00 - 18h00

Office du tourisme de Mutters/Natters


Lun - Ven 8h30 - 12h00
et 15h00 - 18h00

Otto Neururer

Une bien-aimé directeur de conscience

Otto Neururer, né le 25 mars 1882 à Piller dans la vallée de Pitztal, fut prêtre à Götzens de 1932 à 1938. Ses contemporains le décrivirent comme un homme modeste, évitant les discussions politiques, mais qui perçut, avec une clairvoyance critique, l’idéologie anticléricale du régime national-socialiste.

Lorsque, en 1938, une jeune fille de sa paroisse voulut épouser un homme divorcé, membre des sections d’assaut nazies, Neururer lui déconseilla cette union, comme tout membre du clergé consciencieux l’eut fait. L’homme ainsi repoussé se vengea du prêtre en le dénonçant à la Gestapo. Neururer fut arrêté et enfermé au camp de concentration de Buchenwald, où il exerça sa fonction sacerdotale malgré l’interdit, apportant ainsi réconfort, soutien et force morale à ses compagnons de détention. Il confia son propre destin à la volonté de Dieu. Son activité de prêtre le conduisit au cachot, le fameux « Bunker » où il fut exécuté le 30 mai 1940. L’urne contenant ses cendres fut envoyée fin juin 1940 à Götzens. L’enterrement du bien-aimé directeur de conscience se transforma en une énorme manifestation publique de foi. C’est à ce moment que débuta la vénération de Neururer en tant que martyr chrétien.

En 2015, à l’occasion du 75e anniversaire de sa mort, un mémorial de Manuel Schmid fut érigé devant l’église.



  • Deutsch
    English
    Italiano
    Español
    Nederlands
    русский
    中文(简体)
    Polski