Sites énergétiques à Innsbruck

Les termes de détente, de régénération, de loisirs, font tous référence à la récupération de l’énergie dépensée et au rétablissement de vos performances. Autant de concepts quasi oubliés à notre époque, soumise à l’éphémère et au stress. La vie va toujours plus vite, déborde de mouvement et d’animation. Avec toutes ces expériences nouvelles, la tension du quotidien, la vaste offre d’activités et toujours moins de temps pour recharger vos batteries. La ville d’Innsbruck, elle aussi, met quantité d’occupations à votre disposition, dans le domaine de l’art, de l’histoire, de la culture, du sport et du divertissement. Il arrive cependant que l’on ait envie d’autre chose. De silence. De tranquillité.
De paix. D’énergie. D’un endroit où se retirer et se reposer. Par exemple dans un environnement énergétique, où il suffit d’arriver, de fermer les yeux et de souffler un bon coup. A Innsbruck et environs, il existe nombre de ces lieux exceptionnels – dont chacun recèle ses propres secrets. Nous vous en révélons quelques-uns ici, vous en découvrirez d’autres par vous-même. Sans suivre des panneaux de direction ou des cartes, il suffit de se laisser porter par son flair et peut-être aussi de se laisser guider par un zeste de curiosité enfantine qui peut aider dans la recherche de ces petits coins de bonheur. Une fois trouvés, laissez agir la magie de l’endroit. En fermant les yeux et en inspirant à fond.

Kapelle 1

Soin de l’âme au bord du lac

Pas besoin d’aller loin pour trouver votre bonheur. Parce que la nature est omniprésente à Innsbruck et alentour, les jolis petits coins se dénichent rapidement. L’Innpromenade est accessible de partout pour s’offrir un bol d’air frais. La gorge de la Sill au Bergisel propose une évasion plus au calme avec un côté sauvage en prime. Le long de la Sill, il y a en outre un sentier partant du Rapoldipark qui passe par le coude de l’Inn pour continuer à suivre son cours jusqu’au Baggersee. L’air frais des bords de l’eau tout comme l’ombre prodiguée par les vieux arbres sont particulièrement appréciés durant l’été. En chemin, des bancs invitent à s’y installer un instant pour se reposer et laisser vagabonder les pensées. Des terrains de jeux d’aventure bordent également le chemin menant au lac. Sur cet itinéraire, vous trouverez aussi le sentier pour non-voyants, qui représente tout autant une expérience sensorielle pour les voyants. Les jours nuageux, lorsqu’il n’y a pas une foule de baigneurs, le Baggersee offre alors une promenade tranquille dans une belle solitude. Et si vous en avez envie, vous pourrez déguster une apaisante infusion au bar-restaurant Deck47, situé en bordure du lac et ouvert toute l’année.

Le Baggersee, une oasis vespérale en ville
Le Baggersee, une oasis vespérale en ville
Le lac Salfeinsee auprès des Kalkkögel
Le lac Salfeinsee auprès des Kalkkögel

Les jardins publics d’Innsbruck, un paradis de verdure

C’est dans un petit coin de verdure que l’on respire le mieux. Pour cela, nul besoin de sortir de la ville, il suffit de se rendre au Jardin impérial (Hofgarten). Un monolithe magique, montant la garde à son entrée, dote le jardin public d’une touche énergétique en provenance d’Extrême-Orient. Le bloc de pierre recèle une sérénité toute particulière, confirme le maître de Feng shui chinois Jes Lim en personne. Lorsqu’en été le Jardin impérial est un peu trop fréquenté, vous pouvez tout simplement visiter un autre espace vert, comme par exemple le jardin botanique de Hötting, facilement accessible via la ligne de bus A jusqu’à la Botanikerstrasse. Ici, toutes les préoccupations s’envolent rapidement, vous pourrez remplir vos yeux de différents tons de vert, admirer la grande variété de plantes du monde entier. Un petit crochet par l’observatoire historique, situé au nord-est du jardin, vous permettra définitivement d’avoir la tête dans les nuages et d’oublier le quotidien. Bon à savoir : de temps en temps, la serre aux papillons (Schmetterlingshaus), ouvre ses portes de juin à octobre. Pour connaître les dates d’ouverture de la serre aux papillons ainsi que des manifestations spéciales du jardin botanique, téléphonez au + 43 (0) 512 507 59 10.

À la découverte d’anciens secrets

De l’autre côté de la vallée, le parc du château d’Ambras invite à d’enchanteresses promenades. Régulièrement modifié au fil des siècles, son apparence était quelque peu différente à l’époque impériale. L’aire de détente d’origine entourant le château médiéval et Renaissance, avec un grand étang, un parc animalier, des rochers, des ravins, des bosquets et même une cascade artificielle, resta préservée. Quelques secrets historiques, comme la cave creusée dans la roche, la grotte de Bacchus et le « Keuchengarten », le jardin des simples (herbes aromatiques et médicinales), sont encore visibles de nos jours. Les axes de vue d’origine, donnant sur la vallée, ont également été rétablis. Ainsi vous pourrez admirer tour à tour la très ancienne forêt semblant sortir d’un conte de fées et le superbe panorama alpin.

Sur le Patscherkofel

Si vous souhaitez vous remplir les poumons d’air alpin, ne manquez pas d’effectuer une visite au jardin botanique le plus haut d’Autriche, l’« Alpengarten Patscherkofel », offrant une belle surface de 1,5 hectare à 2 000 mètres d’altitude. Ici, vous pouvez respirer librement, directement à la lisière de la forêt, et découvrir les variétés de plantes régionales de haute montagne à l’occasion d’une promenade sur le parcours circulaire richement parsemé de panneaux informatifs. Ouvert depuis 1930, son entrée est libre de juin à septembre, tous les jours de 9h00 à 17h00. Egalement accessible via la ligne de bus J depuis Innsbruck jusqu’au terminus, puis montée via la télécabine de la Patscherkofelbahn. Le jardin alpin est situé un peu en contrebas de la station de montagne des remontées mécaniques. Les trésors endémiques de la nature y prospèrent, comme les Edelweiss, les gentianes, les primevères auricules, mais aussi des plantes rares provenant d’autres régions montagneuses. Une si belle promenade ouvre généralement l’appétit, en ce cas n’hésitez pas, dans la descente, à vous restaurer à l’auberge alpine Heiligwasser, où vous profiterez par ailleurs de la vue sur les Alpes et sur l’historique église de pèlerinage juste à côté.

Un silence divin

Un calme révérencieux règne aussi dans les nombreuses autres églises, chapelles et lieux de culte à Innsbruck et environs ; endroits rafraîchissants en été, au sec quand il pleut et où vous avez de plus le choix des sièges. Quelquefois, ils sont même tout bonnement déserts entre les messes. Pour rester dans le sujet, voici un secret presque oublié : c’est à Innsbruck, sur la place de la cathédrale Saint Jacques, que s’entrecroisent depuis 1270, de très anciens chemins de pèlerinage. La peinture votive de Lucas Cranach l’ancien, représentant la Vierge du Bon-Secours, un temps fort historique du chemin de Compostelle, peut encore être admirée sur le maître-autel de la cathédrale de nos jours.

De nombreuses étapes jalonnaient autrefois la route de saint Jacques, traversant le Tyrol du nord-est au sud-ouest : il passa par le mont du calvaire près d’Arzl, puis par Innsbruck et poursuivit vers Völs, où la jolie chapelle de saint Blaise trône au-dessus de la vallée de l’Inn depuis des siècles. De là, il continua sans doute en direction de l’ouest le long de l’Inn jusqu’à Inzing, où il est possible de contempler un mystérieux temple de pierre au lac de Hundstalsee, à 2 287 mètres d’altitude. Celui-ci n’a rien à voir avec le chemin de Compostelle, mais l’ascension réellement éprouvante qui y mène vous autorise tout à fait à faire une délicieuse halte au refuge de l’Inzinger Alm pour reprendre des forces. Et profiter d’un site énergétique d’une beauté époustouflante avec un lac de montagne attenant.

L’église de pèlerinage Maria Locherboden
L’église de pèlerinage Maria Locherboden
L’intérieur de l’église de St. Sigmund-Praxmar dans la vallée de Sellraintal
L’intérieur de l’église de St. Sigmund-Praxmar dans la vallée de Sellraintal

Paix sylvestre et eaux vives

Le sentier méditatif de Ranggen est un chemin de randonnée circulaire, adapté aux familles, avec de petites haltes permettant de respirer et se recueillir. En chemin, sept stations, en montée comme en descente, informent sur les formes des actions physiques et spirituelles de la compassion. De nombreux marquages jaunes balisent le sentier depuis la commune de Ranggen, il est quasi impossible de se perdre. Le circuit complet prend environ deux heures – selon le temps passé à méditer en route. Une petite chapelle ouverte matérialise, à 1 100 mètres d’altitude, le point culminant de la découverte de soi, avec une aire de pique-nique, une petite chute d’eau et les bonnes senteurs de la forêt.
Une autre suggestion pour se rafraîchir et respirer un bol d’air pur : le « Mühlauer Wasserweg » est un sentier qui démarre directement à Innsbruck pour suivre ensuite les artères des Alpes jusqu’à leur source dans les montagnes. Avec bien entendu de nombreuses fontaines d’eau de source tout au long du chemin ! Il suffit de longer l’Inn et de traverser le pont Mühlauer Brücke avant de continuer via le biotope naturel de Fuchsloch jusqu’à la magnifique gorge de Mühlauer Klamm. Suivez le ruisseau de montagne qui monte par la « Teufelskanzel », traversez le pont de bois et dépassez la mystérieuse « Hexenkuchl » (cuisine des sorcières). La gorge se déploie côté montagne, conduit à la cascade puis dans la zone sourcière de Mühlau, à proximité de la Rumer Alm à 1 243 mètres d’altitude. Le retour s’effectue par un long sentier panoramique menant à l’Arzler Alm à 1 067 mètres d’altitude. De là, l’itinéraire bien balisé descend jusqu’à la station de vallée du funiculaire de la Hungerburgbahn.

Une forêt idyllique sur le haut plateau de Mieming
Une forêt idyllique sur le haut plateau de Mieming
Le bruissement des ruisseaux dans la nature alpine
Le bruissement des ruisseaux dans la nature alpine
Accessibilité des sites
Les sites naturels et plateformes panoramiques suivants sont également bien accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Profitez de la nature

Un sentier de randonnée forestier entièrement accessible, part du Paschberg près d’Amras pour traverser la tourbière boisée de Tantegert, grande de 1,5 hectare. Après une revitalisation d’envergure du site, une large passerelle fut créée pour servir de plateforme panoramique, adaptée aux fauteuils roulants et aux poussettes d’enfants, avec un terrain de jeu en forêt et un cercle celtique constitué de 21 espèces d’arbres différents. Pour rejoindre ce site, prenez la ligne 6 (accessible aux fauteuils roulants) depuis Innsbruck, le trajet en tram est très joli à travers la forêt. La ligne de tramway n°6 mène également à l’arrêt « Tummelplatz » situé légèrement au-dessus du château d’Ambras.
Ici s’étend un historique cimetière forestier, en forme d’étoile, hébergeant un millier d’histoires. Certains de ses secrets resteront éternellement enfouis dans les innombrables tombes de soldats et mémoriaux. Cette petite clairière au-dessus d’Innsbruck est un sanctuaire de paix et de tranquillité absolue, prisé depuis le 18e siècle. Et les âmes qui y reposent depuis des siècles partagent volontiers ce lieu mystique avec ceux qui respectent leur quiétude. Tout du moins jusqu’au coucher du soleil, moment où vous repartez en direction de la ville, votre énergie renouvelée et portés par une brise légère qui vous caresse le dos.

Plus d'infos
unlimited
Weather for Matinée
Matinée
Innsbruck
Soleil: 70%
18°C
Après-Midi
Weather for Après-Midi
Après-Midi
Innsbruck
Soleil: 90%
18°C
Weather for Mardi
Mardi
Innsbruck
Soleil: 100%
18°C
Mercredi
Weather for Mercredi
Mercredi
Innsbruck
Soleil: 100%
18°C
Matinée
Pouvons-nous vous aider ? Contactez-nous!
Innsbruck Tourismus
Lun - ven : 8h00 - 17h00
Innsbruck Incoming
Lun - ven : 9h00 - 17h00
Tourismus Information, Ticket Service
Lun - sam : 9h00 - 18h00
Dim : 10h00 - 16h30