Navigation principale

aujourd'hui

Après-Midi
27°C
40% Soleil
4000m
Risque de gel

Vendredi

Vendredi
22°C
30% Soleil
3600m
Risque de gel

Samedi

Samedi
19°C
20% Soleil
3500m
Risque de gel

Prévisions

La situation météorologique générale dans la région alpine est actuellement dominée par un faible courant d’air foehné dans lequel sont intégrées de petites perturbations. C’est exactement la situation dont les météorologues ont le plus peur car on ne sait jamais qui prendra le dessus – le foehn ou les perturbations ! Après une matinée relativement douce, les nuages prennent le dessus et donnent lieu à quelques orages en cours d’après-midi.

Tendance

Jusqu'à samedi, on ressentira les effets de la dépression. Le temps sera instable et des averses et orages seront toujours possibles.

Besoin d’aide ? Contactez-nous !

Office du tourisme Innsbruck


lun - ven : 8h00 - 17h00

Réservations d’hôtel et réservations de groupe


lun - ven : 9h00 - 17h00

Informations touristes


lun - ven: 9h00 - 17h00

aujourd'hui

Après-Midi
27°C
40% Soleil
4000m
Risque de gel

Vendredi

Vendredi
22°C
30% Soleil
3600m
Risque de gel

Samedi

Samedi
19°C
20% Soleil
3500m
Risque de gel

Prévisions

La situation météorologique générale dans la région alpine est actuellement dominée par un faible courant d’air foehné dans lequel sont intégrées de petites perturbations. C’est exactement la situation dont les météorologues ont le plus peur car on ne sait jamais qui prendra le dessus – le foehn ou les perturbations ! Après une matinée relativement douce, les nuages prennent le dessus et donnent lieu à quelques orages en cours d’après-midi.

Tendance

Jusqu'à samedi, on ressentira les effets de la dépression. Le temps sera instable et des averses et orages seront toujours possibles.

Besoin d’aide ? Contactez-nous !

Office du tourisme Innsbruck


lun - ven : 8h00 - 17h00

Réservations d’hôtel et réservations de groupe


lun - ven : 9h00 - 17h00

Informations touristes


lun - ven: 9h00 - 17h00

Jardins et parcs

 > Parc du château d’Ambras à Innsbruck

Parc du château d’Ambras à Innsbruck

Horaires d'ouverture

Fermé en novembre

Le jardin renaissance de Ferdinand II était autrefois beaucoup plus grand qu’aujourd’hui, s’étendant jusqu’au lac Ambraser See (= DEZ) et offrant au souverain du Tyrol son « espace de loisirs » personnel. Étant donné que le château d’Ambras ne fut occupé comme résidence permanente que sous le règne de Ferdinand II et de son épouse Philippine Welser, le domaine déclina rapidement après leur décès. Il servit alors de dépôt aux collections d’art d’Ambras, qui étaient également ouvertes aux visiteurs. Peu après la mort de Ferdinand, les dispendieux jardins furent transformés en potagers et vergers et uniquement les infrastructures de base furent préservées.

Malgré sa ressemblance avec le mot autrichien Kuchlgarten (signifiant jardin potager), le « Keuchengarten » tire en fait son nom du terme « Keuche » en haut allemand précoce, se traduisant par prison.

Les jardins comprenaient plusieurs parties distinctes : le jardin d’agrément (connu sous le nom de « Keuchengarten »), une réserve de gibier, de lièvres et de faisans, des étangs contenant des poissons d’élevage spécifiques, des attractions telles que la « table tournante »actionnée par l’eau, la grotte de Bacchus, divers jeux d’eau etc. Ils abritaient aussi le jardin d’herbes aromatiques et médicinales de Philippine dans la zone située entre les murs extérieurs et intérieurs, ainsi que les terrasses menant au lac et la partie antérieure où subsiste encore l’étang de nos jours.

La plus ancienne description des jardins remonte à 1574, le plus ancien dessin représentant le parc du château fut réalisé par Matthäus Merian en 1649. Les jardins furent convertis en vergers, les successeurs de Ferdinand préférant investir dans l’opéra…

Au 19e siècle, les jardins furent réaménagés en parc paysager anglais sous l’archiduc Charles-Louis (1833-1896). Un bassin de natation fut également ajouté en 1856, toujours présent aujourd’hui sous forme d’étang dans le Keuchengarten. Nommé gouverneur du Tyrol avant leur achèvement, Charles-Louis ne put cependant pas profiter de toutes ces modifications. C’est néanmoins à lui que l’on doit les larges rampes, les jardins paysagers et c’est bien grâce à lui que le château fut sauvé du délabrement.

En 1997, une coopération entre les Österreichische Bundesgärten, l’ÖGHG, des historiens des jardins et des architectes paysagistes aboutit au réaménagement du Keuchengarten. Sur la base des plans de Hans Puechfeldner (aujourd’hui conservés à la Bibliothèque nationale autrichienne ÖNB), un jardin d’agrément et potager fut créé, en « hommage à la Renaissance ». Le bassin en forme de haricot de Charles-Louis devant être conservée, la création d’autres zones de jardin inspirées de la Renaissance ne fut pas possible. Au lieu de cela, le parc met en valeur les deux époques très différentes qui définissent le domaine du château d’Ambras : le jardin Renaissance du 16e siècle et le bassin de natation du 19e siècle – que les canards se sont approprié…

Description par Monika Frenzel

read moreread less
Carte
Carte
unlimited
Zenddesk Chat